David Subal

Né à Vienne en 1973, il étudie la danse et les arts visuels (Michelangelo Pistoletto). Ses réalisations artistiques lui ont permis de nouer diverses collaborations avec Rémy Héritier, Simon Frearson, Laurent Pichaud, Martine Pisani, Philipp Gehmacher ou Sarah Vanhee. Il est membre fondateur de Dans.Kias. Depuis 2004 il travaille en étroite collaboration avec Michikazu Matsune sur des installations ou des performances, axées sur le thème de la relation interprète/spectateur. La plupart de son travail se développe in situ, à partir de questionnements et réflexions sur le mouvement et les comportements sociaux, politiques et privés.

Store par exemple est un magasin vide où le spectateur/client achète des spectacles ou des comportements. One Hour Standing for, est une performance vidéo où Matsune et Subal se sont tenus debout pendant une heure dans 24 capitales devant les monuments les plus connus. I beg your pardon, est un travail commandité, qui a eu lieu dans l’Eglise Judson à New York. Made in Vietnam, a eu lieu dans la ville de Ho Chi Minh. Un vendeur dans son stand typiquement vietnamien était placé dans une galerie et invitait le public ainsi que les passants à prendre un repas. aus Stellungnahme, est une installation unique où les objets les plus chers et les plus intimes de 20 personnes étaient exposés/protégés pendant une semaine dans un lieu public. Daneben / around life traite de la question de l’immigration globale sous la forme d’un portrait d’une trentaine de demandeurs d’asiles. Ici le thème du mouvement est compris dans un sens global politique.

Avec ses projets David Subal a été invité dans différents festivals internationaux dont Tanzquartier Wien, Impulstanz Wien, Flying Circus Singapore / Vietnam, Springdance Utrecht, Crossing the Line New York, Beluard Festival Fribourg, Playgroung Leuven, Sommerszene Salzburg, Dansenhus Oslo, 100 Dessus Dessous Paris, Philadelphia Life Arts Festival, Scénographies Urbaines à Kinshasa.