Martiner Altenburger©association Ryoanji

Après des études de violoncelle aux CNR de Versailles et Boulogne-Billancourt, elle s’installe à Toulouse en 1988 et y développe un travail intense au sein de l’association La Flibuste qui avait pour but de promouvoir les pratiques de l’improvisation. Cette association organisera de nombreuses actions pendant douze ans. Ces douze années seront un véritable creuset d’expériences partagées entre un nombre très riches d’artistes issus de milieux tous différents (cinéastes, danseurs, vidéastes, peintres, sculpteurs, performeurs, acteurs).
Elle créé à Toulouse en 2006 avec le percussionniste Lê Quan Ninh l’association Ryoanji et de l’ensemble de musique contemporaine Hiatus, ensemble européen modulaire et à géométrie variable dont la majorité de ses membres est à la fois interprète et improvisatrice, premier concert à la MusikNacht de Cologne, puis au festival Musique Action 2006 à Vandœuvre-lès-Nancy, au musée d'Art Contemporain de Strasbourg, au Ring à Toulouse (œuvres de Kaija Saariaho, Georges Aperghis, Morton Feldman et Jean-Christophe Feldhandler, Joshua Fineberg, Dieter Schnebel).
Depuis 2007, elle s'installe dans la région Limousin ; participe activement au développement de la diffusion de la musique contemporaine grâce notamment à la série de concerts À Bruit Secret [concert] et À Bruit Secret [radio] en Limousin.
Elle obtient le Diplôme d'État pour l'enseignement du violoncelle et créé une classe consacrée à la pédagogie des musiques contemporaines au conservatoire départemental de la Creuse.
L’association Ryoanji est soutenue par la Drac-Limousin, l’Hôtel de Région, la Spedidam, l’Adami.